Actions
  • shareshare
  • link
  • cite
  • add
add
auto_awesome_motion View all 5 versions
Publication . Conference object . 2017

« Pour commencer, pourriez-vous définir 'données de la recherche' ? » Une tentative de réponse

Joachim Schopfel; Eric Kergosien; Hélène Prost;
Published: 31 May 2017
Country: France
Abstract
National audience; Dans nos séminaires, colloques et enquêtes, nous sommes régulièrement interpellés sur ce point : « Pour commencer, pourriez-vous définir ce que veut dire ‘données de la recherche’ ? » Une bonne question : pouvons-nous les définir ? Que savons-nous de ces objets à la fois scientifiques, politiques et économiques que sont les données ? Souvent, nous répondons avec Borgman et al. (2012) que les données, c’est un concept difficile à définir à cause de leur grande variété, qu’elles fussent physiques ou numériques. Mais est-ce vraiment satisfaisant ?Selon Chignard (2012, p.10), « tout est donnée ». Dans l’introduction de son livre "Big data, little data, no data", C. Borgman (2015) constate qu’il est impossible de s’accorder sur une seule définition, en particulier en sciences humaines et sociales. Certains guides, manuels et présentations omettent tout simplement de définir leur objet, se limitant à énumérer quelques exemples pour délimiter le périmètre. Or, ce genre d’absence de consensus sur la définition de concepts-clés est caractéristique pour des domaines émergents (De Mauro et al. 2016) mais ne suffit pas ni pour la curation des données, ni pour la recherche, ni pour la mise en œuvre d’une politique raisonnée d’information scientifique et technique.
Subjects

Research data, Données de la recherche, Big Data, [SHS.INFO]Humanities and Social Sciences/Library and information sciences

Related Organizations
20 references, page 1 of 2

André F. (2015). Déluge des données de la recherche ? In L. Calderan, P. Laurent, H. Lowinger, and J. Millet (Eds.), Big data : nouvelles partitions de l'information. Actes du Séminaire IST Inria, octobre 2014, pp. 77-95. Louvain-la-Neuve: De Boeck; ADBS.

Bailo D. and Jeffery K. G. (2014). EPOS: a novel use of CERIF for data intensive science. In CRIS2014: 12th International Conference on Current Research Information Systems, 13-15 May 2014, Rome. [OpenAIRE]

Borgman C. L. (2015). Big data, little data, no data: scholarship in the networked world. Cambridge MA: The MIT Press.

Borgman C. L., Wallis J. C., and Mayernik M. S. (2012). Who's got the data? Interdependencies in science and technology collaborations. Computer Supported Cooperative Work (CSCW) 21 (6), 485-523. https://doi.org/10.1007/s10606-012-9169-z

Chignard S. (2012). Open data : comprendre l'ouverture des données publiques. Limoges: Fyp éd.

CODATA-ICSTI Task Group on Data Citation Standards and Practices (2013). Out of cite, out of mind: The current state of practice, policy, and technology for the citation of data. Data Science Journal 12, CIDCR1-CIDCR75.

Cointot J.-C. and Eychenne Y. (2014). La révolution Big Data : les données au coeur de la transformation de l'entreprise. Paris: Dunod.

Davenport T. H. (2014). Stratégie Big Data. Paris: Pearson.

De Mauro A., Greco M., and Grimaldi M. (2016). A formal definition of big data based on its essential features. Library Review 65 (3), 122-135. http://dx.doi.org/10.1108/LR-06-2015- 0061

Elbaek M. K., Sandfaer M., and Simons E. (2010). CRIS/OAR interoperability workshop. In CRIS 2010: 10th International Conference on Current Research Information Systems, 2-5 June 2010, Aalborg.

moresidebar