Advanced search in Research products
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Any field
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
The following results are related to DARIAH EU. Are you interested to view more results? Visit OpenAIRE - Explore.
8 Research products, page 1 of 1

  • DARIAH EU
  • Publications
  • Research data
  • French
  • Hal-Diderot
  • Digital Humanities and Cultural Heritage

Relevance
arrow_drop_down
  • French
    Authors: 
    Pouyllau, Stéphane;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
    Project: EC | HaS-DARIAH (675570)

    International audience; Le web sémantique et l'ouverture des données (publications, archives, référentiels) dans les sciences humaines et sociales (SHS) ont permis la création outils de recherche nouveaux permettant à la fois de créer des portails documentaires (autour de moteurs de recherche sémantiques) et des applications pouvant être embarquées dans des sites web. ISIDORE, l'accès unifié aux données, publications et informations des SHS entre dans cette catégorie. Lancé en 2010 par le CNRS et actuellement développé par Huma-Num, ISIDORE propose, outre un moteur de recherche sur le web, une collection d'applications permettant de l'utiliser de façon « embarqué » pour des usages aux plus près des besoins des enseignants-chercheurs et des étudiants.

  • French
    Authors: 
    Perrin, Emmanuelle;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    L’étude des fonds iconographiques ou textuels relatifs aux monuments du Caire soulève des difficultés de traitement en raison des multiples variantes issues de la translittération, en caractères latins, des toponymes arabes. Le laboratoire InVisu a établi un référentiel multilingue arabe, français et anglais, qui propose une solution innovante pour identifier, décrire et localiser les 600 édifices classés du Caire. Ce thésaurus est publié au format SKOS (Simple Knowledge Organization System) et aligné sur des jeux de données de référence (data.bnf, Library of Congress, Getty, DBpedia, VIAF et GeoNames).

  • French
    Authors: 
    Puren, Marie;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
    Project: EC | IPERION CH (654028)

    International audience; Avec la mise en place de grandes infrastructures de recherche en sciences du patrimoine comme E-RIHS, on rassemble des acteurs divers, issus à la fois des sciences humaines et sociales et des sciences expérimentales. Le paléontologue croise l'historien de l'art, et lephysicien collabore avec le restaurateur.Dans ce cadre, la gestion des données de la recherche est un véritable défi, car elle doit rassembler, valoriser et rendre accessibles des données produites par des protagonistes très différents, utilisant des méthodes elles aussi très différentes. Comment en effet gérer et échanger à la fois des données d'expériences, des images numérisées et des rapports de restauration ?Le cycle de vie des données de la recherche, de leur création à leur diffusion en passant par leur analyse, au sein de cette communauté interdisciplinaire interroge la définition même de ce type de données, et nous amène à questionner les pratiques autour de celles-ci.

  • French
    Authors: 
    Gillet, Florence;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; Within the last twenty years, cultural institutions have unquestionably entered the digital age. The technological advances in terms of scanners, search interfaces, storage media or internet connection have offered new opportunities for managing and valorising collections. At present, thousands of documents have been scanned and new technologies are an integral part of each step of the production of knowledge: accessibility of sources, content analysis, conservation and valorisation. The transition to new technologies is furthermore a response to a global change towards a more connected society where the access to knowledge is facilitated and where work tools as well as sources are increasingly virtual. The dramatic changes in the digital age have even been compared to those introduced by the advent of writing and the invention of printing.For several years now, the development of new technologies has considerably influenced the behaviour of users in archive centres and libraries. For this reason, several institutions have questioned their policies and developed new strategies with regard to the digital reality, with sometimes mixed results as these were not always consistent with the needs of their varied publics.In order to offer adequate tools, several institutions have understood the importance of focusing on the users, not only by thoroughly analysing their practices but also by listening to their different needs. Numerous survey projects have thus been initiated which have allowed to precisely define the profile of the different publics and their expectations with regard to digital access to knowledge.The study day “Study of the Behaviour and Needs of the Users in Archive Centres and Libraries” proposes to examine the different initiatives of the last years, directing the debate along three principal lines:-The scientific approach and the methods of analysis used in the context of this type of project (web analytics, log files, interviews, online survey, focus group, usability testing). The purpose is to question the problems related to their implementation and their efficiency.-The results. Who are the identified publics? What are their expectations? Which are the convergences between the different institutions?-The specific answers with which libraries and archive centres can contribute to the transformations in society and to the new expectations that are being created.; Depuis une vingtaine d’années, les institutions culturelles sont indiscutablement entrées dans l’ère du numérique. Les progrès technologiques en terme de scanners, d’interfaces de recherche, de supports de stockage ou de connexion au réseau ont offert de nouvelles opportunités de gestion et de valorisation des collections. Aujourd’hui, des milliers de documents ont été scannés et les nouvelles technologies font partie intégrante de chacune des étapes de la production du savoir : mise en accès des sources, analyse du contenu, conservation et valorisation. Le passage aux nouvelles technologies répond par ailleurs à une mutation globale vers une société plus connectée, où l'accès aux connaissances est facilité et où tant les instruments de travail que les sources elles-mêmes sont de plus en plus virtuels. Certains ont été jusqu’à comparer les bouleversements causés par l'âge du numérique à la rupture introduite par l'avènement de l'écriture et l'invention de l'imprimerie.Depuis plusieurs années déjà, il apparaît que le développement des nouvelles technologies modifie considérablement le comportement des utilisateurs dans les centres d’archives et les bibliothèques. Ce constat a amené nombre d’institutions à se remettre en question et à développer de nouvelles stratégies autour de la réalité numérique, avec des résultats parfois mitigés car trop éloignés des attentes de leurs différents publics. Afin de pouvoir proposer des outils adéquats, plusieurs institutions ont compris l’intérêt de remettre les utilisateurs au centre de leur réflexion, non seulement en analysant en profondeur leurs pratiques mais également en leur donnant la parole pour identifier leurs attentes. De nombreux projets d’enquête ont ainsi vu le jour et ont permis de définir de manière précise le profil des différents publics et leurs attentes en terme d’accès numérique au savoir. La journée d’étude « Étudier les comportements et besoins des utilisateurs dans les centres d'archives et bibliothèques » propose de revenir sur les différentes initiatives qui ont été menées ces dernières années, en orientant la discussion selon trois axes principaux : -La démarche scientifique et les méthodes d’analyse utilisées dans le cadre de ce type de projet (web analytics, log files, interviews, enquête en ligne, focus group, usability testing). L’objectif est de s’interroger sur les problématiques liées à leur mise en œuvre ainsi que sur leur efficacité.-Les résultats obtenus. Quels sont les publics identifiés ? Quelles sont leurs attentes ? Quelles convergences observe-t-on entre les différentes institutions ?-Les réponses concrètes que les bibliothèques et centres d’archives sont en mesure d’apporter aux transformations sociétales et aux nouvelles attentes qui se créent.; Sinds een twintigtal jaar zijn culturele instellingen zonder twijfel het digitale tijdperk binnengetreden. De technologische vooruitgang op het gebied van scanners, zoekinterfaces, opslagmedia en internetverbindingen hebben nieuwe mogelijkheden gecreëerd voor het beheer en de valorisatie van collecties. Er werden al duizenden documenten gescand en tegenwoordig vormen nieuwe technologieën een integraal onderdeel van elke stap van de kennisproductie: toegankelijkheid van de bronnen, inhoudsanalyse, conservatie en valorisatie. De overgang naar nieuwe technologieën is bovendien een reactie op een wereldwijde evolutie naar een meer verbonden maatschappij waarin de toegang tot kennis wordt vergemakkelijkt en waarin werkinstrumenten en bronnen steeds vaker virtueel zijn. De dramatische veranderingen veroorzaakt door het digitale tijdperk werden zelfs al vergeleken met die geïntroduceerd door de komst van het schrijven en de uitvinding van de boekdrukkunst.De ontwikkeling van nieuwe technologieën oefent al een aantal jaren een aanzienlijke invloed uit op het gedrag van archief- en bibliotheekgebruikers. Vele instellingen hebben daarom hun beleid in vraag gesteld en nieuwe strategieën ontwikkeld met betrekking tot de digitale werkelijkheid. De resultaten waren niet altijd onverdeeld positief omdat de strategieën soms niet in overeenstemming waren met de behoeften van het gevarieerde publiek.Verscheidene instellingen hebben begrepen dat ze aandacht moeten besteden aan de gebruikers als ze geschikte werkinstrumenten willen kunnen aanbieden. Ze beseften dat ze niet enkel de praktijken van de gebruikers grondig moesten analyseren, maar ook naar hen moesten luisteren om hun behoeften te kunnen begrijpen. Talloze onderzoeksprojecten werden opgestart en deze hebben het mogelijk gemaakt om het profiel van de verschillende doelgroepen en hun verwachtingen met betrekking tot de digitale toegang tot kennis nauwkeurig te definiëren.Tijdens de studiedag “Inside the User’s Mind” zullen de verschillende initiatieven van de laatste jaren volgens drie hoofdonderwerpen besproken worden:-De wetenschappelijke benadering en de gebruikte analysemethoden in het kader van dit soort projecten (web analytics, logbestanden, interviews, online enquêtes, focusgroepen, usability testing). Het doel is om de problemen in verband met de uitvoering ervan en hun effectiviteit te bespreken. -De resultaten. Welke doelgroepen werden geïdentificeerd? Wat zijn hun verwachtingen? Welke overeenkomsten zijn er tussen de verschillende instellingen?-De concrete reacties van bibliotheken en archieven op de maatschappelijke veranderingen en nieuwe verwachtingen.

  • French
    Authors: 
    Gianola, Lucie;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Criminal analysis is a discipline that supports investigations practiced within the National Gendarmerie. It is based on the use of the documents compiled in the judicial procedure file (witness interviews, search warrants, expert reports, phone and bank data, etc.) to synthesize the information collected and to propose a new understanding of the facts examined. While criminal analysis uses data visualization software (i. e. IBM Analyst's Notebook) to display the hypotheses formulated, the digital and textual management of the file documents is entirely manual. However, criminal analysis relies on entities to formalize its practice. The presentation of the research context details the practice of criminal analysis as well as the constitution of judicial procedure files as textual corpora. We then propose perspectives for the adaptation of natural language processing (NLP) and information extraction methods to the case study, including a comparison of the concepts of entity in criminal analysis and named entity in NLP. This comparison is done on the conceptual and linguistic plans. A first approach to the detection of entities in witness interviews is presented. Finally, since textual genre is a parameter to be taken into account when applying automatic processing to text, we develop a structure of the 'legal' textual genre into discourse, genres, and sub-genres through a textometric study aimed at characterizing different types of texts (including witness interviews) produced by the field of justice.; L'analyse criminelle est une discipline d'appui aux enquêtes pratiquée au sein de la Gendarmerie Nationale. Elle repose sur l'exploitation des documents compilés dans le dossier de procédure judiciaire (auditions, perquisitions, rapports d'expertise, données téléphoniques et bancaires, etc.) afin de synthétiser les informations collectées et de proposer un regard neuf sur les faits examinés. Si l'analyse criminelle a recours à des logiciels de visualisation de données (i. e. Analyst's Notebook d'IBM) pour la mise en forme des hypothèses formulées, la gestion informatique et textuelle des documents de la procédure est entièrement manuelle. Or, l'analyse criminelle s'appuie entre autres sur le concept d'entités pour formaliser son travail. La présentation du contexte de recherche détaille la pratique de l'analyse criminelle ainsi que la constitution du dossier de procédure judiciaire en tant que corpus textuel. Nous proposons ensuite des perspectives pour l'adaptation des méthodes de traitement automatique de la langue (TAL) et d'extraction d'information au cas d'étude, notamment la mise en parallèle des concepts d'entité en analyse criminelle et d'entité nommée en TAL. Cette comparaison est réalisée sur les plans conceptuels et linguistiques. Une première approche de détection des entités dans les auditions de témoins est présentée. Enfin, le genre textuel étant un paramètre à prendre en compte lors de l'application de traitements automatiques à du texte, nous construisons une structuration du genre textuel « légal » en discours, genres et sous-genres par le biais d'une étude textométrique visant à caractériser différents types de textes (dont les auditions de témoins) produits par le domaine de la justice.

  • French
    Authors: 
    Costis, Dallas; Chatzidiakou, Nephelie; Clivaz, Claire; Benardou, Agiatis; Cunningham, John; Dabek, Meredith; Garrido, Patricia; Gonzalez-Blanco, Elena; Hadalin, Jurij; Hughes, Lorna; +19 more
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Ce rapport résume l'analyse statistique des résultats d'une enquête en ligne, conduite par l'Observatoire des Pratiques et Méthodes Numériques (DiMPO), un groupe de travail du VCC2 de l'infrastructure de recherche DARIAH (Digital Research Infrastructure for the Arts and Humanities).Afin de fournir un tableau basé sur des faits, mis à jour et signifiant, des pratiques, besoins et réflexes des chercheurs en sciences humaines au sein d'un monde académique numérique et européen en pleine évolution, l'enquête en ligne a impliqué une équipe trans-nationale de chercheurs de plus d'une douzaine de pays, et s'est intéressées aux pratiques, réflexes et demandes de la recherche numérique dans toutes les régions de l'Europe, et à travers différents contextes et disciplines en sciences humaines.

  • French
    Authors: 
    Schöch, Christof;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Le tournant numérique n'est plus aujourd'hui uniquement un phénomène de technologie et de société, mais concerne pleinement l'enseignement et la recherche en sciences humaines et sociales. En effet, la transdiscipline des humanités numériques est la manifestation autant que le moteur de modifications en profondeur de nos pratiques de chercheurs. On peut aborder ces modifications par le biais des nouvelles configuration textuelles que les méthodes numériques permettent de découvrir dans les textes littéraires, par les re-configurations que l'existence de données et d'outils numériques produit au niveau des méthodes de la recherche en lettres, et par l'apparition des infrastructures numériques et de leur rôle transformateur pour les conditions de la recherche en sciences humaines. Il importe aujourd'hui de prendre la mesure de ces transformations pour mieux comprendre les chances et les risques qu'apporte le numérique aux études de lettres.

  • French
    Authors: 
    Renneville, Marc; Pouyllau, Stéphane;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Huma-Num (UMS 3598) est une très grande infrastructure (TGIR) née de la fusion du TGE-Adonis et de IR-Corpus. Elle vise à faciliter le tournant numérique de la recherche en sciences humaines et sociales. Pour remplir cette mission, la TGIR Huma-Num est bâtie sur une organisation originale consistant à mettre en oeuvre un dispositif humain (concertation collective) et technologique (services numériques pérennes) à l’échelle nationale et européenne en s’appuyant sur un important réseau de partenaires et d’opérateurs. Ce rapport intermédiaire dresse le bilan des premières années de la TGIR en rappelant son contexte de création, les services créées, son fonctionnement en réseau et les perspectives de développement à moyen terme.